Le Queyras 2013

Le Queyras … Quelque part autour du Mont Viso

 

Quoi de plus naturel, en cette saison, que de monter en altitude pour prendre un bon bol d’air. Parcourir 77 kms, 4400 m de dénivelés positif et négatif en 5 jours et 4 nuits et avec une compagne de tous les instants … La Neige !!!

Un cadre époustouflant parfois glissant, des fleurs et des animaux surprenants…La gaieté, les fous rires et surtout la générosité d’un groupe stimulant. Que demander de plus ???

 

1ere journée : Départ de Nyons, tout le monde est à l’heure, pas de désistement de dernière minute. Bonnes chaussures, bâtons et sac à dos le plus léger possible !!! Tout est compté. C’est donc parti, direction l’Echalp, plus exactement La Monta. La première journée est plutôt cool : prés de 9 kms, 640 m de dénivelé ; altitude maxi 2292. Arrivée au refuge Jervis en Italie. Accueil sympa, bière à température et repas conséquent avec pâtes al dente. Certains en profitent pour repérer le démarrage du parcours du lendemain, tandis que d’autres peaufinent leur bronzage sur la terrasse. Un bon 3 étoiles à ce refuge. Nous avons même eu droit à un feu d’artifice. Mais seulement le bruit, la flemme de se lever…

 

2eme journée : Jervis – refuge du Viso par le col de Sellière : prés de 16 kms, 1165 m de dénivelé positif cumulé et 400 m de négatif. Le départ se fait par une vallée splendide avec un dénivelé dérisoire, ce qui nous permet de nous acclimater à l’environnement. Ce n’est pas le chant des Sirènes qui nous attirent, mais le sifflement des marmottes, qui profitent de notre passage pour poser !!! Ici elles sont les stars… Les choses sérieuses débutent par le passage d’un gué nourri abondamment par la fonte des neiges. Nous progressons soudain sur un versant pentu et sur un chemin peu entretenu, mais notre avancé est soutenue… Les premiers névés se présentent à nous, mais leur passage se fait sans difficultés. Puis aux environs de 2500 m, la terre fait place à un beau manteau neigeux, dont la structure est parfaite pour notre progression jusqu’à 2840 m. Il faut dire que Pascal assure avec méthode la trace. Une petite émotion au moment de franchir le col dans une neige molle pour entamer la descente vers le refuge du Viso : Planté de talon et de bâton et même descente sur postérieure puis plaquage de 3eme ligne pour freiner les ardeurs…Une bonne rigolade !!!  s’ensuit une longue descente caillouteuse, on regretterait  « presque la neige », vers notre refuge. Belle structure, chambrée parfaite, douche très limite…Débit et pression ne sont pas au rendez-vous, il est vrai que ce n’est pas la foule en délire, on peut comprendre.  Repas agréable mais … pas de rouge !!! L’hélico ne livrant que demain, mais le rosé était présent. Pour les même raisons le petit déjeuner fut simple.

 

3eme journée : Refuge du Viso – Chianale, une des plus longue étape, 20 kms, 570 m de dénivelé positif et 1230 de dénivelé négatif. Là aussi un démarrage tout en douceur qui nous permet de nous mettre en jambe, puis c’est la lente progression vers le col de Valante. La neige se transforme, ni trop molle, ni trop dure, le soleil a rempli sa fonction. Nous progressons en toute sécurité, mais la pente est rude par endroit. C’est donc pas à pas et pas dans le pas, bâtons en appui que nous nous élevons, tête basse, vers le sommet. Une pause au col, sous le Viso, nous permet de souffler. Un randonneur nous ayant rattrapé reprend la descente pour déjeuner !!! Un aller retour pour se dégourdir les jambes ??? Après un petit grignotage, nous reprenons notre route. Quelques tâtonnements pour retrouver le GR enfoui nous obligent à parcourir quelques hectomètres de plus, mais dans la bonne direction. Toujours des passages enneigées que nous commençons, pour la plupart, à maîtriser prudemment. Notre guide veillant scrupuleusement sur ses ouailles. Puis c’est la longue vallée herbeuse à souhait vers Chianale, village splendide et restauré avec goût. Auparavant nous fûmes accueillis par chèvres et vaches dont le bêlement et le meuglement italien ne présentent aucune différence avec le français, peut-être l’accent ? Il faut l’ouïe fine. Gîte d’étape remarquable, tant par sa structure, ses équipements et l’accueil de sa propriétaire. Un lieu digne d’un 4 étoiles et de plus un repas époustouflant . A recommander… Ca nous requinque sérieusement !!! Apparemment quelques bruitages nocturnes se sont fait écho dans la chambre masculine, il est vrai que ce jour là une boisson coulait à flot…

 

4eme journée : Chianale – refuge de la Blanche par le col Longet et la Noire : 14 kms, 1218 m de dénivelé positif et 500 m de négatif. Après un copieux petit déjeuner et une visite du village, nous quittons notre charmante hôtesse par une montée modeste et tranquille sur un chemin bien tracé qui progresse au départ sous les mélèzes. Cette étape nous permet de voir quelques chamois et bouquetins que nous envions pour leur agilité tant sur la neige que la caillasse. Au lac bleu nous nous équipons de nos guêtres, les névés sont proches. Un passage un tantinet technique, mais assuré de mains de maître par Patrick et Pascal nous permet d’atteindre sans problème le col de Longet, où nous en profitons pour pique niquer. Après un courte pause, direction le col de la noire d’abord par de bons sentiers, puis par une bonne grimpette qui étire notre équipée. Vers 2700 m Patrick sonne le regroupement pour progresser de nouveau dans la neige. Le cheminement vers le col, se fait sans difficulté, notre fidèle ange gardien assurant la trace. Crampons, bâtons et neige travaillée assurent notre sécurité. Pause au col où chacun peut voir, 500 m plus bas le refuge. La pente est rude, re belote notre guide spirituel assure le passage, la neige est bonne, elle tient à nos semelles, la progression se fait en douceur. Quelques mètres plus bas les femmes se lâchent, c’est la descente sur postérieur, certaines ont sorti les capes pour accélérer le déplacement…Les jeunes se défoulent et même les moins jeunes, des mâles les rejoignent, c’est la frénésie des sommets, en bas ils doivent rigoler ! Les descentes sont freinées par une neige molle mais ce fut là une bonne partie de rigolade.

Nous atteignons enfin la terre ferme à quelques encablures du refuge où nous sommes accueillis par le charmant propriétaire. Douche chaude, chaussures prés du poêle, bière sur terrasse et repas reconstituant. Refuge, nickel, reconstruit il y a quelques années.

 

5eme journée : le retour : La Blanche – La Monta par le col de Chamoussière,  Agnel et le col Vieux : 16 kms 660 m de dénivelé positif et 1470 m de négatif, parcours plus technique avec 3 cols. Pour d’autres La blanche – Molines en Queyras par le col de Chamoussière, St Véran 17 kms 600 m de dénivelé positif et 1370 de négatif, une descente progressive. La montée est rude au départ du refuge 380 m en 2.5 kms, la progression dans la neige freine les ardeurs. Au col les 2 groupes se séparent pour boucler le séjour. Fin du circuit à La Rua où nous avons bien mérité notre boisson avant de réintégrer nos véhicules pour le retour dans nos contrées.

 

Un grand merci à Patrick qui a démontré son expérience, ses connaissances de la haute montagne et sa patience de tous les instants , à Pascal qui l’a secondé à merveille, à Bernard et Patrick pour leur plongeon instinctif, aux filles pour leurs glissades déjantées, au groupe pour l’ambiance et la cohésion, à la neige qui nous a évité de longue descente caillouteuse et au temps splendide, la meilleur semaine de l’année !!! Mais aussi, à ne pas oublier…Un parcours de toute beauté. Note 10/10.

Merci….Paaatrick  

 

Les participants : Anne, Claire, Christiane, Hélène, Joëlle, Roselyne, Rosy, Bernard, Georges, Jean-Charles, Pascal, Patrick, Roland.

 

400 photos sont en magasin, vous pouvez en visualiser… Plus d’une centaine, choix très difficile, j’ai pris d’un peu tout le monde…et c’est ICI.

Sortie prochainement d’un CD reprenant la totalité.

 

Forrest

 



Rechercher sur le site

Calendrier
« Février 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728
Météo

Vendredi

min. 2 ° max. 9 °
Ciel dégagé

Samedi

min. 2 ° max. 9 °
Couvert

Dimanche

min. -4 ° max. 11 °
Partiellement nuageux
Partenaires
Newsletter

En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Association Rando li Draio

Google maps
Les numéros utiles Patrick 07 71 71 81 08 - Christiane 04 90 28 70 07 - Bernard 06 83 12 42 02 - Jean-Charles 04 88 84 59 35 - Roland 06 73 61 97 02