Raquettes 2014

Séjour Raquettes à Chaillol 1600

 

Finalement c’est un regroupement à Mirabel aux Baronnies qui permet à notre équipe de partir en direction des Hautes-Alpes dans la vallée du Champsaur, à Chaillol 1600 à 2h30 de route de la maison.

Conditions de route parfaite. A 11h45 nous prenons nos raquettes, puis direction l’hôtel « La Bagatelle » aux pieds des pistes. Nous récupérons nos clefs, déchargeons les voitures et nous voilà ¾ heure après, tous regroupés pour un pique-nique rapide, le temps de repérer le chemin du départ, chose faite par Léo.

L’excitation est palpable, la neige est fraîche, le temps est couvert mais qu’importe, c’est enfin le départ, direction le tracé des balcons de Chaillol, 9 kms et 300 m de dénivelé, c’est une mise en jambe de ½ journée. Le rythme est pris, on a mis les plus petits devant, c’est peut-être un tort, car ça mouline bien. Heureusement le temps de régler quelques fixations récalcitrantes nous permet de récupérer notre souffle, car vous vous doutez bien que le départ est en montée. On a rarement vu les balcons en rez-de-chaussée ou en sous-sol !!!

Enfin nous sommes à proximité des étages supérieurs quand nous prenons le chemin qui longe le Vieux Chaillol, du plat et en forêt. Ce qui est marrant c’est qu’ici la forêt s’appelle Forest, ça vous dit ???

Nous cheminons sur de la neige fraiche et sur un beau sentier que nous allons quitter pour revenir par le canal de Mal-Cros, construit en 1853, pour irriguer les terres du moyen Champsaur. Une Draille comme on les aime, à flan de coteau avec vue sur la vallée, puis l’arrivée par le répartiteur du canal à la station de Chaillol. Pour les passionnés de l’émission « des racines et des ailes » vous pouvez visualiser l’émission diffusée le 06 février 2013…Intitulée « sur la route Napoléon », quelques extraits sur le site http://www.canaldemalcros.com/index.php . Notre passage turlupine 2 ongulés des montagnes…. Chamois, chevreuil ? Une dernière côte pour rejoindre l’hôtel et chacun vaque à ses occupations : Douche pour les uns, bar pour les autres. Après un petit apéro, nous passons à table. Bonne ambiance, bonne tablée et nous raclons tout tellement que c’est bon.

Le lendemain, le temps est à la neige, ça va se lever nous dit l’hôtelière ! Bon après tout on est venu, on ne va pas s’avouer vaincu. Après un bon petit déjeuner c’est le départ pour le lac de Barbeyroux 11 kms et 600 m de dénivelé. Il neige légèrement et le brouillard nous cache les montagnes environnantes. Nous reprenons le canal, de temps en temps le soleil tente de percer, mais la couche est solide. Le cheminement tantôt en falaise, tantôt en partie boisée est quand même superbe, puis quelques passages un peu technique, franchissement de ruisseau par exemple nous permet de pimenter le circuit. A l’approche du lac, la visibilité est très limitée, de plus une brise un tantinet fraiche s’est levée et nous sommes à découvert dans une belle neige poudreuse. La descente est raide. Les conditions de sécurité nous obligent à remonter vers les bois où nous prenons rapidement notre casse-croûte. Ne souhaitant pas prendre de risque nous reprenons notre sentier en direction de la station. A son approche, la neige à cesser de tomber, le groupe se scinde en deux. Un par le haut, l’autre par le chemin classique. Puis c’est les retrouvailles à l’hôtel…

Deuxième soirée, un repas magnifique et nous finissons cartes à la main pour certaines et certains.

Troisième jour, le soleil est là, que c’est beau la montagne, mais aujourd’hui c’est féérique.

Le départ sera plus tôt et nous avons décidé d’explorer le côté Est, avec un départ sur le village de Chaillol. Après une légère grimpette, c’est la descente dans une superbe neige, les chutes de la veille ont recouvert partiellement les traces, cela nous permet de percevoir quelques traces laissées par quelques animaux nocturnes. Le temps est splendide, seul le silence est rompu par nos conversations et nos éclats de rire. Devant on trace derrière on passe !!! Quelques petits passages nécessitent un certain équilibre et quelques contorsions, mais c’est à l’aise que tous franchissent ces petits obstacles. Nous arrivons sur une piste forestière, où après quelques hésitations nous prenons la direction Nord, mais le ruisseau que nous voyons nous laisse sceptique, car d’après nos cartes celui devrait être à notre gauche. Nous nous plongeons de nouveau sur la carte avec les coordonnées GPS et rapidement nous décidons de revenir sur nos pas, une petite erreur que nous corrigeons très vite. Nous passons les Marrons et trouvons notre sentier qui doit nous mener aux Forests !!! Cette fois-ci le ruisseau est bien à gauche et c’est parti pour la montée. Chacun son rythme. Nous nous regroupons  à notre première destination, d’où une discussion s’engage sur la possibilité de poursuivre le sentier pour rejoindre le GR 50 qui nous ramènera à la station par une descente et non par une montée. La décision collégiale est vite prise…On poursuit la grimpette, nous suivons les traces d’autres raquetteurs. La pente se fait plus sévère, mais le panorama est splendide, on profite de quelques arrêts pour voir cette nature si généreuse, mais aussi pour faire un peu de récupération. Nous atteignons le GR50 à 1660 m d’altitude où adossés Au Caire nous faisons la pause pique-nique, au-dessus de la vallée du Drac, face à St Léger les Mélèzes.

Nous reprenons notre route sur ce magnifique sentier en balcon … montant !!! Pas loin de 200 m de dénivelé, mais là sur une bonne distance. Chacun progresse à son rythme pour arriver enfin au réservoir, qui je pense fait partie du canal de Mal-Cros sous le col de la Pisse. Nous prenons la descente qui mène à la station que nous atteignons 1 heure plus tard. Belle balade et une bonne boisson réconfortante est vite commandée pour fêter tous ensemble cette belle journée. Ensuite c’est le chargement, la restitution du matériel et le retour au bercail, tous ravis de ce week-end prolongé, beaucoup parle de revenir dans les prochaines semaines, d’autres à la belle saison. Un petit paradis, un accueil absolument fabuleux et des gens d’une gentillesse extraordinaire. L’hôtel  « La Bagatelle » est à recommander : www.hotel-labagatelle.com

De plus une équipe soudée et une ambiance hors pair. Bref que du Bonheur. Chapeau bas à toute l’équipe pour cette participation.

 

Aux photos

 

Forrest



Rechercher sur le site

Calendrier
« Février 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728
Météo

Vendredi

min. 2 ° max. 9 °
Ciel dégagé

Samedi

min. 2 ° max. 9 °
Couvert

Dimanche

min. -4 ° max. 11 °
Partiellement nuageux
Partenaires
Newsletter

En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Association Rando li Draio

Google maps
Les numéros utiles Patrick 07 71 71 81 08 - Christiane 04 90 28 70 07 - Bernard 06 83 12 42 02 - Jean-Charles 04 88 84 59 35 - Roland 06 73 61 97 02