le TMB 2016

Le tour du Mont Blanc 2016  du 12 au 21 JUILLET

 

Mardi  12 Etape   Les Houches(980)---------> le chalet du Nant -Borrant(1459)

 

C'est 13 randonneurs du club qui se retrouvent sur le parking du Prarion  aux Houches pour une aventure de 10 jours sac au dos . Pour débuter , la plus grande difficulté est de monter une vingtaine de marches pour rejoindre le téléphérique de Bellevue qui nous emporte 770 m plus haut en quelques minutes .Tout le monde a le sourire aux lèvres ,d'autant plus que le ciel menaçant ,ne lâche rien .Direction notre première difficulté , le col du Tricot(2120) que nous ne monterons pas un pied à l'envers ,un pied à l'endroit  mais les pieds dans le ruisseau . En effet après une descente d'une demi -heure ,les vannes célestes se sont entrouvertes et c'est sous une pluie incessante que nous avons rejoint en un peu plus de trois heures de marche les chalets de Miage où nous avons pu nous restaurer au sec si ce n'est au chaud. La fin du parcours ,plus facile , nous permet de passer aux Contamines-Montjoie (où les capes peu étanches furent changées......)Deux heures plus tard ,trempés ,rincés, nous sommes ravis de trouver la chaleur du refuge du Nant-Borrant où la corde trouva son utilité comme "corde à linge".

 

Mercredi 13 Etape  le chalet du Nant-Borrant (1459)-------------> les chalets des Mottets (1870)

 

Si c'est pas l'automne ça y ressemble. Temps humide, température en baisse. Nous partons direction le col du Bonhomme  (2329) pour 3 h 30 de montée. A l'altitude de 2100  le temps change et c’est un mélange de pluie et neige qui nous accompagne jusqu'à la cabane du col qui nous servira d'abri pour quelques minutes. Encore 1 heure d’effort entre blocs et névés pour arriver au col de la Croix du Bonhomme (2479). Là, vu le temps, nous escamotons la variante par le col des Fours et nous prenons le plan B par le refuge du col de la Croix du Bonhomme que nous atteignons en  moins de 10 mn. De nouveau, nous pouvons nous restaurer, boire  chaud et même pour certains déguster des tartes " A l'amande".

Requinqués, nous entamons une longue descente jusqu'au village des Chapieux, sous la neige d’abord, puis un petit crachin. Comme prévu en cas de mauvais temps , nous gagnons le hameau de La  Ville- des -Glacier  par une navette .De là , il nous reste 25mn à pied pour monter jusqu'aux chalets des Mottets .

 

Jeudi   14 Etape  les chalets des Mottets (1870)----------------> refuge de Maison Vieille  (ITALIE) (1956)

 

Si c'est pas l'hiver ça y ressemble .Cette nuit la température a encore baissée et le niveau pluie/neige avec. Nous l'avions perçue dans un dortoir particulièrement bien aéré et ventilé !!! . Ce matin notre terrain de jeu a bien blanchi .......... . C'est à 12 que nous partons  (en laissant une coéquipière pour raisons de santé) et attaquons le col de La Seigne  (2516) frontière  italienne, équipés comme pour une hivernale . Après seulement quelques lacets , nous retrouvons la neige et un immense troupeau d'ovins avec son berger .Le ciel peu à peu se déchire et le soleil fait une timide apparition au sommet . Après une descente  un peu enneigée , nous  montons au refuge Elisabetta  où pour la troisième fois  nous pourrons déjeuner au sec .Enfin , même si la température reste fraîche , le temps semble virer au beau et le baromètre   de notre Monsieur météo nous  le confirme .C'est pour nous une grande satisfaction de pouvoir terminer cette étape en remontant du lac Miage (2020) au mont Favre (2430) et en filant sur les crêtes jusqu'au refuge de Maison Vieille à la déco très atypique .

 

Vendredi  15 grand beau ,grand bleu Etape    refuge de Maison Vieille (ITALIE) (1956) --------------------> refuge Walter Bonatti (ITALIE) (2025)

 

Ce matin c'est l'été , un vrai ciel de carte postale , lavé ,rincé, dépoussiéré par les pluies précédentes . Les sommets sont resplendissants . Cette étape nous fera découvrir la face italienne du massif du Mont Blanc .

En premier lieu descente au typique hameau de Praz Neyron  ,puis téléphérique jusqu'à Dolonne . Nous décrétons un moment de temps libre sur Courmayeur (1210) pour ravitailler ou faire toutes autres emplettes . Il faut penser à repartir car une "belle grimpette" pour les uns ou une "sale bavante" pour les autres nous attend. Il nous faut remonter quelques 900 m d'altitude en très peu de distance , pour retrouver le refuge Bertone (2135) lieu de notre  premier vrai pique -nique champêtre.Le plus dur est fait et c'est  par un beau sentier à mi pente entre vallée et crête que nous arrivons au refuge Walter Bonatti (2025), célèbre alpiniste qui traça de nombreuses voies dans ce massif et plus particulièrement dans les GRANDES JORASSES . Pas d'escalade pour nous, car de la terrasse de ce magnifique refuge aux prestations quasi hôtelières nous avons un point de vue admirable sur les lieux de ses exploit

 

Samedi  16    grand beau,grand bleu Etape   refuge Walter Bonatti ( ITALIE) (2025)----------------> La Fouly  (SUISSE)(1610)

 

Aujourd'hui on passe en Suisse . Nous avons  2 h d'un beau sentier en balcon face aux sommets avec quelques passages de névés un peu plus techniques et ensuite une courte descente  en fond de vallée sur Arnouva (1776) . Ensuite .........on monte encore , encore ......!!! à 2537 au Grand col Ferret , frontière italo/suisse . Après le col, pourquoi ai je dit que nous arrivions dans la partie Club MED *  ? En tous cas cela va me poursuivre quelques temps .Ensuite  3 heures de descente dans les alpages avec une pause au chalet de la Peule .Notre  étape se termine à La Fouly, charmant village d'une bien belle vallée du Valais . Hébergement à l'hôtel Edelweiss et ravitaillement.

 

Dimanche  17   grand beau , grand bleu Etape  La Fouly (SUISSE)(1610)--------------->Champex le relais d'Arpette (SUISSE) (1630)

 

Longue étape , mais me semblait il sans trop de dénivelée , située en fond de vallée . Nous voila partis pour 5 heures de rando  pour Champex lac en suivant la Drance  et en passant par Praz de Fort , le hameau des Arlaches, et Issert  (chalets , fleurs, pelouses coupées aux ciseaux ,  calme ,rien ne manque aux clichés sur la Suisse) .

Mais à Issert fini la vallée et  les 400 m de montée pour rejoindre Champex ne seront pas de tout repos . Enfin le lac que nous contournons par la gauche pour rejoindre encore 200 m au dessus Le relais d'Arpette (1630). OUF....  quelle dernière côte !!! . Mais ce soir dans les assiettes ce sera cerf ou fondue et nous finirons le génépi car demain c'est la fenêtre d'Arpette (col hors catégorie....).

 

Lundi   18      grand beau  grand bleu  ( on s'y fait bien) Etape Champex le relais d'Arpette (SUISSE) (1630)-------------->TRIENT (SUISSE)(1297)

 

Ce matin départ plus matinal car il y a  4 h d 'ascension et le soleil à 7 h 30   déjà présent, promet une transformation rapide des conditions de neige que nous devrions rencontrer plus haut . Je me présente au départ revêtu d'un superbe maillot vert TMB (offert la veille par tout le groupe que je remercie à nouveau) .Je me dis quand même que pour cette étape ,le maillot à pois aurait été plus indiqué !!! . Qu'importe , on restera tranquille dans le "groupetto" les cyclistes comprendront.

Après 3 h de marche d'abord sur un beau sentier au milieu des fleurs , puis, plus chaotique au milieu des éboulis et de gros blocs  nous arrivons dans la partie terminale juste sous l'ouverture qui nous parait encore bien lointaine .La pente devient alors  plus raide , un dernier névé à prendre de face , tout droit, puis quelques lacets très serrés et nous nous hissons jusqu'à la fameuse fenêtre(2671) fort heureusement ouverte à cette heure de la journée . Là, pause bien méritée et vu le peu de place pour nous installer nous décidons de basculer  dans la vallée du Trient au dessus du glacier du même nom . C'est vraiment une culbute de l'autre côté que nous effectuons tant la descente sur ce versant est vertigineuse , raide , compliquée, enrochée . Aussi ,nous décidons de perdre pas mal d 'altitude pour trouver un terrain propice à la pause déjeuner . Il nous faudra  encore 2 heures de descente moins technique pour rejoindre le village de Trient et l'hôtel du Mont Blanc (1297) . Plus personne ne parlait du club MED *!!!

 

Mardi  19  grand beau  grand bleu Etape  TRIENT (SUISSE) (1297)--------------->gîte La Boërne Tré le Champ (FRANCE) (1417)

 

Départ plus tardif ,   nous n'avons qu'une véritable "bosse" à passer , le col de Balme (2200) . Départ comme on les aime , en pente douce , puis en sentier bien tracé et sinueux en forêt qui nous emmène jusqu'aux alpages des Herbagères  (2036) encore une demi-heure d'efforts et le large col de Balme (frontière franco/suisse) nous offre une vue sur tout le massif  ( les Droite , l'aiguille verte , les Dru , le Mont blanc  .............et j'en passe) . Nous continuons notre périple vers le col des Posettes(1997) en laissant sur notre droite le "plan des reines" lieu  où se retrouvent traditionnellement les éleveurs pour de mémorables combat de vaches de la race Hérens (robe noire ) que nous avons croisées bien avant . Déjeuner juste avant le col  et l'après-midi nous aurons 3 heures de petites montées et une belle descente pour rejoindre certainement le plus charmant de nos gîtes , le relais de la Boërne où nous avons eu l'agréable surprise de pouvoir dîner en terrasse ( la neige du début était bien loin )

Mercredi  20   grand beau grand bleu  (belle habitude) Etape  gîte la Boërne à Tré le Champ (1417)------------------> refuge de La Flégère (1877)

 

Pas de longs kilométrages aujourd’hui, une seule montée jusqu'au lac blanc mais découpée en trois parties . Au début un sentier en balcon avec vues uniques sur le versant français du massif du Mont-Blanc  puis la pente s'accentue en passant l'Aiguillette d’Argentière. Peu après nous gravissons une large cheminée et une succession de vires . Le parcours est quelque peu aérien mais parfaitement équipé et aménagé  d'échelles et de mains courantes . Néanmoins quand on a le loisir de se retourner, on trouve le fond de la vallée bien éloigné et les voitures ne sont plus que de petits points brillants sous le soleil .Nous finissons tous très contents au lieu-dit du "cairn de la tête aux vents" après 2 h30 de montée. Il nous reste 50 mn pour atteindre notre plus haut, le lac blanc (2352) où nous ferons une longue halte. Le temps est beau et le cadre majestueux. Le retour à notre dernier lieu de séjour le refuge de La Flégere (1877) ne nous prendra qu'une  heure de descente et nous y arrivons, une fois n'est pas coutume , assez tôt pour nous y reposer et profiter de la fin d'après-midi .

 

Jeudi   21      beau  quelques nuages d’altitude  Etape   La Flégère (1877) ----------------> Les Houches (980)

 

C'est la fin , le dernier jour ,mais une étape qui demande encore quelques efforts car, longue . Avec un sommet à gravir ,le Brévent (2525) et une très longue descente de 1500 m jusque dans la vallée . Donc , départ matinal , car je compte bien 4 heures pour rejoindre le sommet . Après 2 heures de bon sentier peu pentu nous arrivons aux chalets de Planpraz . Là , nous décidons en fonction de la suite de la journée de laisser libre chacun de choisir son programme et c'est  à 9 que nous rejoignons le col du Brevent (2368) puis le Brevent  quelques 200 plus haut  à travers pierriers et névés. C'est vrai que délesté des sacs c 'est plus facile . Après  avoir admiré une fois de plus le paysage avec en plus les aiguilles rouges , nous prenons l'impressionnant téléphérique du Brevent  jusqu'à Planpraz rejoindre nos coéquipiers et cela nous évite 500 m de dénivelée dans les rochers .Après un rapide déjeuner , nous attaquons sous une forte chaleur nos derniers 1000 m de descente . C'est fait !!! et nous sommes ravis de retrouver nos voitures. Un bon verre pris en commun, c 'est la moindre des choses , il est temps de retrouver son village , sa maison ...........son lit .

 

Merci à Annabelle , Anne, Bernadette , Bernd , Claire , Donato , Eric , Gilles , Jany , Jeannette , Martine et Pierre  pour leur attention , leur esprit de groupe et surtout leur bonne humeur qui donne envie de recommencer .

 

** Si je parlais souvent d'étapes Club MED cela ne faisait pas allusion à un certain club de détente bien connu, mais plutôt , au "Club Montées Et Descentes " comme l'a redéfini le groupe.

 

Enfin, tant mieux , notre amie Jeannette est rentrée chez elle et aux dernières nouvelles tout va bien .

 

Aux photos c’est ici et pour le grand album c’est là.

 

Patrick

 



Rechercher sur le site

Calendrier
« Mai 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
Météo

Dimanche

min. 17 ° max. 29 °
Pluie

Lundi

min. 16 ° max. 24 °
Orage

Mardi

min. 16 ° max. 26 °
Risque d'orage
Partenaires
Newsletter

En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Association Rando li Draio

Google maps
Les numéros utiles Patrick 07 71 71 81 08 - Christiane 04 90 28 70 07 - Bernard 06 83 12 42 02 - Jean-Charles 04 88 84 59 35 - Roland 06 73 61 97 02