Raquettes 2018

Raquettes Villard de Lans du 28 au 31 janvier 2018

 

Midi, C’est à l’Auberge des 4 Montagnes à Villard de Lans que nous sommes accueillis par Yannick notre sympathique hôtelier qui ravira nos papilles à chaque repas. Le temps de déposer les bagages  et de récupérer les raquettes, nous reprenons les voitures pour rejoindre le parking des Cochettes, lieu de départ de notre 1ere randonnée :

28 janvier 2018 : Vallon de la Fauge 11 kms 520 m – ciel bleu, soleil au top.

On règle les raquettes, après un petit peu de route goudronnée passant entre les maisons des Cochettes, on rejoint rapidement le chemin enneigé qui nous conduit près du ruisseau de la Fauge que l’on traverse par le Pont de l’Amour. Nous pénétrons dans le bois Damier par un chemin bien damé sur la rive gauche et à quelques centaines de mètres un petit crochet s’impose pour aller contempler la très jolie cascade, parfois figée par la glace en hiver.

Nous Revenons sur nos pas pour reprendre le fil de notre balade par le chemin principal qui ne tarde pas à rejoindre le croisement avec le GR91 venant des Clots. Là, le vallon s’ouvre largement, devant nous de grands champs de neige aux pieds des hautes parois du Ranc des Agnelons et du Gerbier, nous profitons alors de ce levé de rideau pour pique-niquer rapidement car il reste du chemin. Premières traces dans une belle poudreuse pour rejoindre le jardin de Tanaz et la bergerie de Fauge d’où l’on amorce, après la traversée d’un petit cours d’eau une remontée vers le Nord-Est, d’abord en bordure de prairie puis en forêt. Après un bel effort nous parvenons à la cabane de Roybon, point culminant de notre balade. Située sous le col Vert sur un petit promontoire, dominant le vallon, nous profitons du beau point de vue sur l’impressionnant Roc Cornafion et le plateau de Villard-de-Lans. Retour sous le Montchillon où nous alternons  sentier tracé et neige vierge pour rejoindre la croix des plâtres au-dessus de Villard, les 160 m de dénivelé négatif restant se font d’abord sur un sentier bien tracé puis au travers d’un beau champ de neige qui nous conduit directement au parking. Retour aux 4 Montagnes où nous sommes accueillis par Magdalena notre charmante hôtesse qui assurera le service avec brio et sera notre conseillère pour les topos. Douche, apéro et … Dodo

29 janvier 2018 : Plateau Château Jullien 17 kms 700 m – ciel bleu, soleil au top.

Après un bon petit déjeuner, nous partons en direction de Bois Barbu, parking du site nordique. C’est aujourd’hui un parcours proposé par Magdalena, au programme 2 belvédères et un lieu de mémoire aux résistants du Vercors. Le début du parcours se fait sous l’auberge de la Glisse, rapidement nous pénétrons dans une profonde forêt en direction du belvédère de Valchevrière, tout d’abord nous alternons grimpette et descente mais rapidement l’ascension prend le dessus, courte hésitation quand nous rejoignons les pistes de fond car le chemin replonge dans belle combe  mais le tracé est bon nous reprenons de la hauteur afin de retrouver la piste de fond et enfin le belvédère qui domine le site de Valchevrière et les gorges de la Bourne. Après une courte pause nous nous dirigeons vers les ruines du hameau. La signalétique donne le ton. On comprend très vite qu’ici a soufflé l’esprit de Résistance. Beaucoup sont morts les armes à la main pour retarder l’avancée allemande qui a fini par détruire le village, il est resté en l’état, seule la chapelle est encore debout, aujourd’hui les ruines sont en grande partie recouvertes de neige  ce qui accentue le calme qui règne en ce lieu historique. Courte visite de la chapelle avant de reprendre notre route en direction du chalet de Chalimont par une belle grimpette au sein d’une forêt d’épicéas. Passage au Goutarou, trop tôt pour manger, puis au chalet de Chalimont, le col de Chalimont et enfin la longue montée des rochers d’Herbouilly pour arriver enfin au plateau de Château Jullien à 1560m, c’est face à la chaine du Vercors, sous un soleil plus que généreux, que nous ferons notre pause dinatoire. Une pensée à Yannick qui nous a concocté une bonne soupe chaude. Belle pause avant de reprendre notre chemin en traversant le plateau, direction Malaterre, passage au scialet, gouffre de 120 mètres de profondeur et de plus de 10 mètres de large, clôt mais recouvert par la neige, puis par de beaux chemins forestiers nous arrivons à l’Auberge de Malaterre, perdue au milieu des bois avec son lutin Vertacomicorien qui nous invite à déposer les raquettes pour pénétrer dans son antre où l’espace est occupé par bon nombre d’espèces animales peuplant cette belle contrée et c’est à la lueur de bougies que nous prenons tartes et breuvages divins. Il nous reste 3 kms de retour sans difficulté entre pistes et sentiers au cœur de la forêt de la Loubière. Il est temps de retrouver les voitures le brouillard pointe son nez. Apéro, repas et Dodo … Que du bonheur !

30 janvier 2018 : Plateau de Darbounouse 18 kms 450 m – Couvert jusqu’à 10h00 puis ciel bleu, soleil au top.

Petit déjeuner où nous faisons un point sur la rando d’aujourd’hui, pour certains le circuit de la veille pèse un peu, le temps est couvert, nous décidons de prendre la direction de la cabane de Carrette. De là 3 options, le retour, la montée au pas Ernadant à 1833 m où la boucle de Darbounouse, le choix se fera sur place.

Direction le Golf de Corrençon, départ au pied du gîte d’Etape les raquettes aux pieds, plein sud, c’est sous un ciel couvert que nous parcourons quelques trous avant de rejoindre le GR91 au lieu-dit Champs de Bataille, clairière au sud de Corrençon, qui rappelle par sa dénomination l’affrontement célèbre au cours duquel fut battu l’évêque de Die au XVe siècle (1410). On retrouve par ailleurs en plein bois certains vestiges de bornages féodaux, dont la pierre marquée d’une fleur de lys, connue sous le nom de « fleur du Roy » cette clairière est dominée par les sommets de la  Grande  et de la petite Moucherolle et plus au sud la Tête des Chaudières. Puis par de belles traces on atteint rapidement la borne marquant la 45ème parallèle nord (1270 m). La piste monte légèrement en direction de la Cabane de  Carrette (1355 m) que l’on atteint au bout de 2 heures, entre-temps le ciel s’est dégagé et le soleil inonde le plateau. C’est l’heure du briefing pour la suite du programme, entre les 500 m de dénivelé qui reste pour atteindre le pas Ernadant à 1833 qui nécessite au minimum 3h00 d’attente pour ceux qui ne souhaitent pas poursuivre cette voie, un retour difficilement acceptable compte tenu du temps, je choisis Darbounouse, ce qui fait l’unanimité même si l’on sent une légère déception auprès de certains mais je sais que la randonnée du lendemain comblera leur manque d’altitude. On continue donc le GR qui passe par un point haut vers 1425 m dans le Bois de Carrette. Le GR oblique vers l’ouest et descend lentement vers la grande prairie de Darbounouse (un Haut Lieu de la Résistance avec de nombreux parachutages alliés). Panneau indicateur du lieu-dit Darbounouse avec croisement de plusieurs sentiers. On quitte le GR pour continuer quelques centaines de mètres vers l’ouest et atteindre le haut de la bergerie qui sera le lieu de notre pique-nique. Splendide retour par la traversée du plateau, le bois de la Coinchette, la Baraque Guillet et par une piste fermée la fameuse fleur du Roy, il est temps d’arriver le brouillard nous accueille au parking. Apéro, repas, dodo … Le pied quoi !

31 janvier 2018 : Le Moucherotte 12 kms 550 m – Ciel bleu soleil au top, on est béni des Dieux !!

Petit déjeuner, nous libérons les chambres et c’est un au revoir matinal à Magdalena, nous retrouverons Yannick au retour de la randonnée pour rendre les raquettes et récupérer les bagages. Pour ce dernier jour une grande classique, une des plus belles vues du Vercors,  un 360° au-dessus de Grenoble avec au bout des doigts la Chartreuse, Chamrousse, l’Oisans, au loin si proche la chaine des Alpes avec le Mont Blanc, au sud la vallée du Drac, la chaine du Vercors et le Mont Aiguille, au bout des doigts le lieu de nos exploits de 2 ans Charande et la Molière.

Direction Lans en Vercors avec une courte montée, en voiture jusqu’au stade de neige au parking de la Sierre. On chausse les raquettes au téléski de la Sierre pour prendre l’itinéraire n°1 en direction des Ramées. La montée est progressive sur une belle piste forestière jusqu’au Pas de la Tinette, de là nous nous hissons sur le plateau que nous atteignons à hauteur de l’abri des Ramées,  nous sommes à découvert sur ce splendide plateau strié par de nombreuses traces tant raquettes que ski de rando, soudain, il nous fait face, le Moucherotte est là, nous distinguons le GR que nous allons emprunter. En deux temps trois mouvements nous le rejoignons et abordons avec détermination la trace montante avec un dernier coup de reins pour nous hisser à hauteur de l’antenne et du belvédère au bord des falaises surplombant Grenoble. Un léger vent frais ne nous permet pas de pique-niquer à cette hauteur, une fois photos prises, nous laissons la place aux autres randonneurs en prenant prudemment la redescente par le sentier escarpé. C’est à proximité que nous ferons notre pause face à la vallée de Lans. Retour par la Croix des Ramées afin de retrouver le parking, un dernier arrêt au bistrot de Lans pour fêter comme il se doit cette fin de séjour, puis récupérer les bagages et retour à la maison où nous trouvons un ciel bien sombre. Un grand merci à tous les participants, très bonne ambiance conviviale avec parfois quelques discutions scientifiques sérieuses mais traitées avec humour. De très bons plats concoctés par Yannick, servis par Magdalena, nous les remercions également  sans oublier le Soleil qui ne nous a pas quittés.

Le choix des photos fut difficile, beaucoup sur Facebook mais on ne vous oublie pas …

 

Les Photos C’est par ici

 

Forrest

 



Rechercher sur le site

Calendrier
« Février 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728
Météo

Vendredi

min. 2 ° max. 9 °
Ciel dégagé

Samedi

min. 2 ° max. 9 °
Couvert

Dimanche

min. -4 ° max. 11 °
Partiellement nuageux
Partenaires
Newsletter

En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Association Rando li Draio

Google maps
Les numéros utiles Patrick 07 71 71 81 08 - Christiane 04 90 28 70 07 - Bernard 06 83 12 42 02 - Jean-Charles 04 88 84 59 35 - Roland 06 73 61 97 02